Suppression toutes subventions à l’école saint-Louis à Montargis.

SCI et Fonds de dotation « château royal de Montargis »
20 avril 2018

L’école saint-Louis à Montargis.

Les élus du Conseil départemental du Loiret sanctionnent : suppression toutes subventions à l’école saint-Louis à Montargis.

Alors que les gestionnaires de l’établissement scolaire saint-Louis avaient produits des faux au détriment de la SCI du château de Montargis  pour obtenir des subventions d’investissements au titre des Lois Falloux et Astier, alors que le Procureur de la Républiqueà Montargis  a validé le non-lieu accordé par le Juge d’instruction à ces indélicats gestionnaires catholiques de surcroit, alors que la Cour d’appel d’Orléans pour ne pas revenir sur ce non-lieu ce nom lieu a trouvé comme prétexte que le contrat tripartite (Collectivités, établissement scolaire saint-Louis et SCI du château de Montargis) donnant lieu à versement de  subventions, l’article portant sur la « garantie » étant mal rédigé n’avait donc pas de valeur juridique mettant alors alors le Département et la Région dans l’incapacité de récupérer leurs subventions si l’établissement scolaire saint-Louis  perdait son contrat avec l’Etat, fermait, déménageait ou déposait bilan (ces derniers cas sont probable aux vues des effectifs scolarises, des résultats aux examens et des déficits financiers récurrents), les élus du Département ont résolu le problème en supprimant les subventions au titre de 2018. Suppression qui ne s’applique pas au seul établissement scolaire saint-Louis à Montargis mais à tous les établissements privés catholiques sous contrat avec l’Etat du Loiret. Ainsi l’évêque d’Orléans qui a protégé ses collaborateurs délictueux se voit sévèrement sanctionné. Ainsi en 2018 les loirétaines et loirétains n’auront pas à payer par leurs impôts les affres et indélicatesses des établissements scolaires privés catholique du Loiret avides de subventions d’investissements. Esperons que pour Montargis ces mêmes élus emplis de sagesse sauront reconduire cette sanction pour 2019, le bail de cet établissement s’interrompant sans renouvellement en mars 2026 donc dans les faits en septembre 2025.

 

20180725- L envoi dossiers2014-17 (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *